e-solidaire

Plateforme pour un Internet plus équitable et solidaire

Rechercher par  ou par 
e-solidaire   - Recommandations   - Vos courriels, en HTML ou en texte ?

Vos courriels, en HTML ou en texte ?

Mots-clés : Public, Accessibilité, Ethique, Sécurité, Maîtrise, Technique, Travail en réseau, Article

Vaut-il mieux préférer l’envoi de messages en code HTML ou au format texte ? Ou la question ne serait-elle pas, qu’est-ce le plus important entre le contenu et la forme ?

A l’heure ou la communication a de plus en plus d’importance, de raison, les moyens et techniques pour parvenir à la maximiser sont nombreux. Parmi ceux-ci, dans le monde de la communication par Internet, la mise à l’écran, le graphisme, les couleurs, l’animation, bref l’attrait visuel semblent être importants. Si concernant les sites web il est relativement mal venu de proposer un site web en texte sans fioritudes [1], il n’en est peut-être pas de même pour le courrier électronique.

Concernant les détails techniques, pour écrire un courriel avec de la mise en forme, il faut utiliser le HTML. Ce n’est pas vous qui l’utilisez directement, mais votre logiciel de courrier électronique le fait pour vous lorsque vous utilisez des outils pour souligner, mettre en gras, colorer, changer la taille ou la police des caractères. A l’opposé, le format texte, ne permet pas de mise en forme particulière, hormis les retours à la ligne et l’utilisation de caractères typographiques traditionels [2].

Quelles seraient donc les raison pour ne pas utiliser cette mise en forme plus évoluée en HTML ?

Le courriel en HTML est propice aux virus

Les messages au format HTML demandent un moteur de rendu HTML pour être affichés, le même moteur de rendu que celui que vous trouvez dans votre navigateur Internet. Ce moteur de rendu peut faire beaucoup de choses, afficher le message reçu à l’écran avec toute sa mise en forme attrayante, mais aussi exécuter du code javascript (le même que celui qui est présent sur les sites web) ou jouer automatiquement des fichiers joints.

Ces 2 dernières fonctionnalités sont des portes grandes ouvertes pour les personnes mal intentionées ainsi que pour la propagation des virus. Grâce au code HTML, les virus peuvent, à votre insu, s’installer sur votre ordinateur, aller voir le contenu de votre carnet d’adresses et se répliquer très facilement. Cela alors que vous avez simplement essayé de visioner votre dernier message reçu.

Pour cette raison, de plus en plus de gens risquent de demander à leur logiciel de courrier électronique de ne pas afficher les messages au format HTML, mais de les afficher au format texte. Dès lors, pourquoi essayer d’envoyer des messages au format HTML ?

Le courriel en HTML est propice au spam

Un problème majeur des spammeurs [3] est de savoir à quelles adresses envoyer leurs messages et savoir si ces messages sont effectivement lu. Ces personnes collectent de nombreuses adresses électroniques de manière légale ou illégale et puis envoient leurs messages en masse à toutes ces adresses. Nombreuses de celles-ci sont erronées, mais comment savoir celles qui sont vraiment bonnes ?

C’est facile, il suffit d’utiliser du HTML dans ces messages ! En effet, il est très simple de placer dans le code HTML une image invisible qui n’est pas contenue dans le message lui-même, mais qui lorsque le message sera affiché va être demandé à un serveur distant, quelque part sur Internet [4]. Si ce serveur est opéré par les personnes ayant envoyé le spam, celles-ci peuvent très facilement savoir combien de fois leur message a été vu. Et même mieux, en plaçant un code spécial accompagnant ce fichier et différent dans chaque message envoyé, ils peuvent même savoir quelle est l’adresse email qui a reçu leur message et dont le propriétaire est actuellement occupé à le lire !

Une seconde raison pour configurer son logiciel de courier électronique pour afficher les messages au format texte uniquement.

Le courriel en HTML gaspille la bande passante et l’espace disque

Un message en HTML est environ 3 fois plus lourd qu’un message en texte simple. Le code HTML lui-même prend de la place, mais en plus les logiciels de courriel envoient souvent le message dans les 2 formats en même temps pour que ceux qui ont décidé de ne pas lire le message au format HTML puissent quand même le voir [5].

Pour certaines personnes, par exemple celles utilisant une boîte à message de taille relativement réduite comme celles de Hotmail ou de Yahoo !, la taille des messages a de l’importance. Ne vous est-il pas arrivé de recevoir un message automatique de votre correspondant vous informant que sa boîte à message était remplie et que votre missive n’a donc pas pu être délivrée ? En plus si votre message est 3 fois plus lourd, ça veut aussi dire qu’il prend 3 fois plus de temps pour être téléchargé. Si votre correspondant n’a pas une connexion ADSL ou modem-câble, ça peut devenir un véritable inconvénient.

Le code HTML ne fonctionne pas tout le temps

Le moteur de rendu du code HTML est différent pour chaque logiciel. Malgré les standards ouverts qui existent à propos du HTML, certains messages ne seront pas affichés de la même manière à l’écran de votre correspondant ou sur le vôtre. Cela est particulièrement vrai pour les polices de caractères que vous pourriez utiliser et que votre correspondant ne possède peut-être pas ainsi que pour les images ou fichiers graphiques insérés dont le rendu est très dépendant du logiciel utilisé.

Donc, pourquoi passer du temps à faire une belle mise en page si vous n’êtes pas sûr du résultat ?

Les courriels en HTML demandent une connection à Internet permanente

Comme nous l’avons vu plus haut, le code HTML de certains messages peut demander d’aller chercher des fichiers joints sur des serveurs distant. Que cela soit pour identifier un lecteur ou que ce soit pour des raisons plus correctes, par exemple simplement pour rendre le message plus léger à la réception [6], ce code HTML demande que votre ordinateur soit connecté à l’Internet pour voir le message. Si votre correspondant n’a pas une connection permanente de type ADSL ou modem-câble, cela implique donc l’ouverture d’une connexion modem et donc un coût supplémentaire lors de chaque lecture du message.

Le courriel en HTML s’affiche plus lentement

Pour afficher du code HTML, votre logiciel fait appel à un moteur de rendu. Selon la complexité de la mise en page du message, ce moteur de rendu va demander des ressources plus ou moins importantes à votre ordinateur. Sur votre nouveau Pentium à 3Ghz ce ne sera peut-être pas un problème, mais est-ce que tous vos correspondants ont la même puissance de calcul sur leur ordinateur ?

Les mailings listes n’aiment pas le courriel en HTML

Et un dernier petit détail, si vous postez vos messages sur une mailing liste, pensez à la fonction digest [7] que certains lecteurs utilisent. Les messages au format HTML s’affichent très mal dans ces digests et rendent même parfois la lecture des autres messages impossible.

En résumé

Vos messages au format texte sont beaucoup plus compatibles, plus rapides et plus légers. En plus ils permettront à chacun d’utiliser de petites techniques de protections contre les virus et contre le spam. N’est-ce pas mieux pour tout le monde ?

Alors, que faire ?

La première chose à faire est d’éviter au maximum l’envoi de messages en HTML, vous pouvez configurer votre logiciel de courrier électronique pour cela [8]. Voici une procédure pour désactiver l’envoi de courriel en HTML dans Outlook Express(et une autre en anglais). Tous les logiciels de courrier électronique dignes de ce nom, ont un réglage similaire, lisez la documentation de votre logiciel.

Si l’information que vous voulez envoyer nécessite vraiment une mise en page plus élaborée (couleurs, images, tableaux) considérez l’usage d’un autre outil : un site web partagé ou un document traitement de texte déposé à un endroit accessible à tous.

La seconde chose à faire est de désactiver l’affichage automatique des messages HTML dans votre logiciel. Comme nous l’avons vu ici avant, cela vous évitera peut-être quelques virus et empêchera les spammeurs potentiels de savoir si vous avez lu leur message. CASPAM (Collectif Anti Spam) donne des explications très détaillées sur l’usage que les spammeurs font des messages en HTML ainsi qu’un marche à suivre pour désactiver l’affichage automatique des messages en HTML.

Et si je veux envoyer une newsletter ?

Pour l’envoi de votre newsletter, je vous recommanderais la pratique suivante. Rédigez là et faites sa mise en page en ligne, intégrée à votre site web ou indépendante de celui-ci. Ensuite reprennez un résumé accrocheur du contenu de celle-ci dans un message au format texte simple, sans mise en page et léger, avec des liens vers votre newsletter publiée en ligne. De cette manière votre message n’importunera pas votre lecteur, il sera lisible par tout le monde et les personnes intéressées par son contenu feront la démarche d’aller le voir en ligne, en suivant les liens que vous y avez placé. Et en plus, les statistiques de visite de votre site web pourront vous dire combien de personnes sont venues sur la page de votre newsletter.

Et pour la gestion du carnet d’adresses de votre newsletter, préférez l’opt-in !

A bon entendeur, salut !

Cet article est basé sur un article en anglais publié par George Dillon.

D’autres références sur le sujet peuvent-être trouvées ici


[1Encore que cette afirmation est sujette à débat, que pensez-vous de la mise à l’écran du site e-solidaire par exemple ?

[2Ne nous y trompons pas, une bonne utilisation de certains caractères typographiques peut vraiment rendre un texte léger et agréable à lire, même au format texte !

[3J’utilise ici le terme spammeur pour signifier une personne voulant et parvenant à envoyer du spam. Un spam est un courriel que vous recevez sans l’avoir demandé, il contient souvent de la publicité ou des arnaques financières, mais parfois aussi de la propagande idéologique. Si vous êtes intéressé par le sujet, je vous conseille de lire un autre article de ce site à propos des listes de diffusion et du spam.

[4C’est ce qui s’appelle un webbug qui peut aussi servir au traquage des vos visites sur des sites web, voyez cet article de CASPAM (Collectif Anti Spam) comprenant une explication sur comment désactiver l’affichage de messages en HTML dans Outlook Express.

[5Et si vous utilisez Outlook Express, sachez que celui-ci incorpore de petites erreurs dans le message en format texte, il répette l’objet (ou sujet) de votre message dans la première ligne du corps de celui-ci, ce qui n’est pas très lisible.

[6Si le message est effectivement plus léger à la réception, il sera cependant nécessaire de télécharger le contenu distant à chaque lecture du message, ce qui fait au bout du compte un volume plus important téléchargé.

[7Le mode digest d’une mailing liste permet à un abonné de recevoir une compilation des messages de la liste après une journée, une semaine ou un mois (suivant la fréquence des messages).

[8Suivant le logiciel que vous utilisez il est même possible de spécifier à quels correspondants vous voulez envoyer des messages au format HTML et auxquels vous voulez envoyer des messages au format texte. Mozilla propose ce réglage par exemple.

Liste des sujets

Il y a 1 sujet(s) et un total de 2 contribution(s) dans ce forum.

Le forum de Vos courriels, en HTML ou en texte ?

> Vos courriels, en HTML ou en texte ?

24 février 2005, par françois

C’est formidable de comprendre tout cela, mais à mon avis à part les spécialistes, peu de gens sont capable de le faire...

Alors quels sont les moyens d’actions que l’utilisateur (monsieur "tout le monde") peut mettre en action de façon simple ?

> Vos courriels, en HTML ou en texte ?

2 mars 2005, par Antoine

Simplement ce qui est décrit dans le paragraphe ’Alors, que faire ?’ !


e-solidaire   - Recommandations   - Vos courriels, en HTML ou en texte ?

Haut de la page  |  Statistiques des visites  |  Espace privé

Rechercher avec Google sur ce site :   

© APRAD et Cassiopea   -   Tous les textes de ce site sont utilisables et reproductible sous les termes de la licence d'utilisation OpenContent 1.0, dont une traduction française est disponible.

Site réalisé avec SPiP SPiP